Ligier Richier

Ligier Richier

Sculpteur Lorrain

Ligier Richier, le plus grand artiste lorrain de la Renaissance, est né vers 1500 à Saint-Mihiel, dans le milieu actif et ouvert de l’élite artisanale. L’on ne sait rien des années de formation du jeune sculpteur, mais comment n’aurait-il pas bénéficié de la riche tradition des “imagiers” de la région, des courants d’influences champenoises, bourguignonnes, flamandes, rhénanes qui se croisaient au bord de la Meuse, du climat de renouveau humaniste qui animait la capitale du Barrois “non mouvant” ? Dès 1530, protégé par le duc Antoine de Lorraine, il est présent sur d’importants chantiers princiers. Ligier Richier travaille le bois, mais surtout la pierre calcaire tendre au grain fin, clair, aux veines rares, exploitée à Saint-Mihiel et à Sorcy. Il expérimente des techniques raffinées de polissage, par lesquelles il parvient à donner à la pierre l’apparence du marbre. Son génie novateur ne manque pas non plus de se nourrir du style et de l’iconographie propagés par les gravures de Dürer et de Mantegna, peut-être aussi par la peinture et le vitrail. Converti à la Réforme, Ligier Richier finit ses jours à Genève, la cité de Calvin, en 1566 ou 1567. Après lui, ses fils et neveux maintinrent la réputation de son atelier. Les oeuvres de Ligier Richier qui nous sont parvenues sont toutes d’inspiration religieuse ou funéraire. Le caractère traditionnel des sujets - la Passion du Christ y occupe une place prédominante - ne doit pas faire oublier l’originalité des grandes dramaturgies du maître lorrain, la hauteur de sa méditation. Elles le rendirent fameux de son vivant déjà, et jusqu’à nos jours frappèrent poètes et voyageurs.

Visite guidée Ligier Richier

Du 1e juin au 31 octobre

Du Mercredi au Lundi

A 10h30

Adultes 2.5€  Gratuit pour les moins de 18 ans.          

Le Sépulcre - Eglise Saint-Etienne

 

Récemment restauré, le Scépulcre ou Mise au Tombeau est, à juste titre, reconnu comme un sommet de la sculpture lorraine du XVIème siécle, l'un des plus beaux ornements du riche patrimoine de Saint-Mihiel, une oeuvre capitale de Ligier Richier.

Cet ensemble de treize statues plus grandes que nature, en pierre calcaire de Meuse au grain très fin, est la dernière réalisation du sculpteur et lui aurait exigé une dizaine d'années d'effort, avant son départ pour Genève en 1564.

Ligier Richier donne à la scène de l'ensevelissement du Christ une version savante, élaborée, et traite de plusieurs sujets simultanés. La délicatesse des détails donne au spectateur un plaisir infini, sans altérer son émotion

La pâmoison de la Vierge - Eglise Saint-Michel

 

 

Dans l'Eglise Abbatiale Saint-Michel, La Pâmoison de la Vierge exprime douleur et tension avec la même authenticité. Maintenant privé de sa polychromie d'origine, ce groupe de bois de noyer avait fait partie d'une calvaire à neuf personnages admiré dès 1532 par un pèlerin de Troyes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site